Quelle huile d’olive choisir pour cuisiner ?

Huile d’olive pour cuisiner

Publié le : 12 septembre 20198 mins de lecture

Les avantages de l’huile d’olive bio sur la santé sont bien connus, et c’est un ingrédient de cuisine très prisé. Cependant, avec les nombreuses références et type d’huile d’olive existant, il n’est pas toujours facile de savoir laquelle utiliser pour cuisiner. Il n’y a aucun problème à utiliser l’huile d’olive pour la cuisson. Elle est riche en acides gras, fait baisser le mauvais cholestérol et protège le « bon », et la chaleur ne modifie pas cette propriété. L’huile d’olive extra vierge renferme aussi de la vitamine E et d‘autres antioxydants. Ces substances sont détruites à très haute température, comme lors du raffinage de l’huile ou de fritures répétées, mais elles résistent relativement bien à la cuisson à la poêle. Mais quelle huile d’olive choisir pour cuisiner ?

Quelle huile d’olive pour cuisiner ?

Cette huile à la jolie couleur dorée est plus neutre que l’huile d’olive vierge extra, et donc parfaite pour la cuisson des aliments si vous voulez leur donner simplement un léger goût d’olive. Allez y gaiement pour faire griller, frire, rôtir et sauter vos légumes et viandes. Beaucoup de personne pensent qu’on ne peut pas utiliser de l’huile d’olive pour frire. Et pourtant, elle est idéale car elle conserve mieux ses propriétés par rapport aux autres huiles, et son point de fumée se situe à 210°. Il est plus élevé que les autres huiles alimentaires. Alors quelle huile d’olive choisir pour la friture ? Il n’est pas nécessaire de choisir une huile d’olive extra vierge ou autre très prononcée en goût. Ces dernières étant généralement plus goûteuse et cher, leur utilisation est plutôt préconisée sur des salades ou en consommation directe. Pour frire, utiliser une huile d’olive pure comme pour la cuisson des aliments. Avec un goût plus neutre, elle sera parfaite pour frire vos aliments. L’avantage, c’est que vous pouvez utiliser plusieurs fois votre huile d’olive pour frire. Comptez jusqu’à 4 réutilisations. A savoir que la friture ne change pas une bonne huile d’olive en mauvaise pour la santé. La friture va simplement changer son goût. Les saveurs de l’huile d’olive seront moins prononcées. Quelle huile d’olive pour la salade ? Pour tous les légumes cuits à la vapeur et grillés vous pouvez utiliser une huile d’olive extra vierge. C’est celle qui a la saveur d’olive la plus riche de toutes. L’huile d’olive extra vierge a une couleur généralement vert doré, un goût fruité prononcé et un final poivré qui permet de la déguster telle quelle sans aucun problème. Vous pouvez faire sauter vos viandes et légumes avec cette huile, mais aussi l’utiliser pour vos recettes de pain et encore pour tremper des croûtons. Bref, elle s’utilise un peu partout dans votre cuisine. Vous trouverez plus d’information sur les bienfaits de l’huile pour cuisinier sur ce site.

Le fait de cuire des aliments avec de l’huile d’olive représente-t-il un danger ?

Sur Internet, on peut lire que l’on ne doit pas faire chauffer l’huile d’olive parce que « les vapeurs de l’huile d’olive contiennent des toxines » et « qu’elles dégagent des radicaux libres ». D’abord, des études ont démontré que l’huile d’olive réduit le risque de cancer du sein ou de maladie cardiaque. La bonne quantité de graisse est de 30 à 45 ml par jour, ce qui représente 2 à 3 c. à soupe d’huile d’olive. En vérité, vous pouvez cuisiner avec l’huile d’olive, à condition d’éviter de la soumettre à des températures élevées. Les toxines et les radicaux libres n’y sont pour rien. Seulement, le point de fumée (ou point de fumage) de l’huile d’olive, c’est-à-dire la température critique à partir de laquelle une huile se dénature et est susceptible de s’enflammer spontanément, est inférieur à celui de plusieurs autres huiles de cuisson. À tout juste 191 °C (331 °F), le point de fumée de l’huile d’olive extra-vierge est plus bas que celui de l’huile d’olive ordinaire dont le point de fumée est de 238 °C (428 °F). C’est pourquoi on réserve l’huile d’olive extra-vierge aux vinaigrettes et aux trempettes.

Quelle huile de cuisine pour quelle utilisation ?

Huile d’olive contient plus de 60% d’oméga-9, peu d’oméga-6 et de la vitamine E. Essentielle de la cuisine, il n’y a rien de mieux pour faire revenir ses légumes. Si l’on aime son goût, elle peut aussi remplacer le beurre dans le riz ou les pâtes. Pour la vinaigrette, on la coupe avec un peu d’huile de colza ou d’huile de noix pour les oméga-3. L’huile d’arachide ne comporte pas d’oméga-3 et supporte donc bien la chaleur. L’huile de colza, riche en oméga-9 et oméga-3, est bonne pour la santé, mais ne supporte pas la chaleur, donc on l’utilise en vinaigrette ou en assaisonnement. L’huile de noix, un peu trop riche en oméga-6, possède un gros avantage : son goût. Attention, l’huile de noix ne supporte pas la chaleur, on la conserve à l’abri de la chaleur et du four. Huile de noisette, sa composition est globalement la même que celle de l’huile d’olive. C’est une bonne huile, que l’on peut utiliser en vinaigrette ou simplement pour faire revenir ses légumes. On peut la coupler avec de l’huile de colza pour l’apport en oméga-3.

Vitamines dans huiles d’olives

L’huile d’olive est composée de lipides à 99 %, c’est à dire de matières grasses appelées triglycérides qui sont, dans le cas de l’huile d’olive, à 75% des acides gras mono insaturés plébiscités pour son action bénéfique pour notre santé et notamment sur le système cardiovasculaire humain. . Elle a une très faible teneur en acides gras saturés et polyinsaturés. On trouve aussi des composés phénoliques, des flavonoïdes, des pigments, des composés volatils, et des vitamines! Anne-Laure Meunier, diététicienne nutritionniste, vous en dira plus sur les vitamines K et E qui composent l’huile d’olive.

Plan du site